A PROPOS DES PROBIOTIQUES EN COSMETOLOGIE

A PROPOS DES PROBIOTIQUES EN COSMETOLOGIE

La marque ESSE, gamme de produits cosmétiques en provenance d’Afrique du Sud et présente depuis plus de 15 ans dans le monde de la cosmétologie, nous propose des soins de peau à base de probiotiques.

Votre Beauty Clinic fait le point sur les probiotiques et leur intérêt.

Dans l'industrie alimentaire, il est facile de définir un probiotique - c'est un microbe vivant qui a un effet bénéfique sur la santé.En cosmétologie, définir un probiotique n'est pas aussi facile.

L'incorporation de probiotiques vivants dans les produits de soins de la peau conventionnels est difficile. La plupart des produits contiennent de l'eau et des agents de conservation sont nécessaires pour prévenir la détérioration. Ces agents de conservation, par définition, tuent les microbes.Il y a, cependant, dans le monde des soins de la peau beaucoup de produits revendiquant l’utilisation des probiotiques.

Ces revendications sont justifiées de façons différentes sur quatre "niveaux".

Niveau 1 - Ces produits utilisent le "bouillon" d'une soupe microbienne. Les microbes sont cultivés sur un substrat (pensez à une solution aqueuse de nutriments microbiens) et ensuite les microbes probiotiques sont filtrés. Le "bouillon" est la solution restante (qui contient les produits des microbes). Il est utilisé comme ingrédient dans un produit cosmétique final. De bons résultats de soins de la peau peuvent parfois être obtenus en utilisant cette technique mais ce n’est pas suffisant.

Niveau 2 - Ces extraits probiotiques sont appelés lysats parce que les cellules probiotiques sont rompues - les tuant évidemment au cours du processus. Dans cette technique, les probiotiques sont à nouveau cultivés dans un substrat riche en nutriments, mais au lieu de les filtrer, les cellules sont brisées de sorte que leur contenu cellulaire s'échappe avant que le mélange ne soit filtré. Cette méthode aboutit à un "extrait" de microbes probiotiques. ESSE utilise cette technologie dans la majorité de ses produits et (pour l'instant) nous appelons ce type d'ingrédient probiotique. Nous avons vu des marques avec des allégations de probiotiques utilisant des ingrédients de niveau 1 et de niveau 2 dans leurs produits.

Niveau 3 - Dans cette technique, les microbes sont conservés entiers mais ils sont tués par la chaleur. Ce processus est appelé tyndallisation et ici la culture des probiotiques est chauffée à 60 °C et refroidie à nouveau pendant trois jours. Ces probiotiques peuvent encore s'ancrer sur les cellules de la peau, mais ne peuvent évidemment pas se développer et se diviser pour modifier de façon significative le microbiome de la peau. ESSE utilise cette technologie dans le sérum sans âge et le Toner Plus et nous appelons ce type d'ingrédient probiotique - pour le moment.

Ces trois niveaux de supplémentation probiotique sont relativement faciles à produire. L'ingrédient est simplement ajouté à la formulation à la fin du processus de fabrication sans changement réel dans le système de conservation ou dans le reste du produit.

Niveau 4 - Il s'agit de l'incorporation de microbes probiotiques vivants dans le produit final. Il y a un certain nombre de difficultés dans ce processus. Premièrement, l'utilisation d'un système de conservation tuerait les microbes, de sorte que le produit doit être sans agent de conservation. Deuxièmement, il est extrêmement difficile de s'assurer que les probiotiques ne sont pas tués pendant le processus de production. Troisièmement, il y a des considérations de stockage pour le produit final.... si la température baisse trop bas, alors l'eau dans les cellules probiotiques gèlera et, parce que l'eau se dilate quand elle gèle, la membrane cellulaire de ces cellules se brisera et la plupart des cellules mourront. Si la température dépasse 40 °C, les enzymes des cellules vivantes commenceront à se dénaturer et, encore une fois, la plupart des probiotiques mourront.

ESSE a surmonté ces défis et le sérum probiotique ESSE utilise des probiotiques de niveau 4 - il contient un milliard de probiotiques vivants par millilitre. Il y a trois espèces différentes de Lactobacillus dans le mélange symbiotique. Nous avons montré que le produit est exempt d'agents pathogènes et que les microbes restent capables de croître pendant deux ans à partir de la production.